Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?

Semble me dire le Léo, qui trouve que le lac est bien encore accessible.

Mais nous on sait que la glace est mince, fragile, friable.

Un saut et c’est le plongeon dans l’eau glacée.

Cette semaine, le lac commence à dégeler tranquillement.

Il faudra tout de même une bonne semaine encore pour fragiliser encore plus la glace.

Une belle semaine de ‘vrai’ printemps !

Et ce mois ci, je n’ai rien envoyé sur le blogue, j’étais comme ….en fait je pensais beaucoup

à la chanson de Gilles Vigneault:

Ah que l´hiver tarde à passer
Quand on le passe à la fenêtre
Avec de « si » et des « peut-être »
Et des « vaut mieux pas y penser »

On se lève à l’aube, il fait noir, on rentre du travail en fin d’après midi, encore la noirceur.

J’écrivais, dans le dernier article du mois de mars:   vous me réveillerez quand le printemps, le vrai, sera là.

Il semble bien être arrivé ce week-end !!!!!!

Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :